/  Startups   /  Arkray veut investir dans le secteur de la santé globale avec son nouveau fonds doté de 78.7 millions d’euros

Arkray veut investir dans le secteur de la santé globale avec son nouveau fonds doté de 78.7 millions d’euros

Arkray, entreprise japonaise spécialisée dans la santé, a annoncé le lancement de son nouveau fonds lancé via sa filiale de Singapour.

Le fonds, intitulé Arkray 4U, et doté d’un montant de 78.7 millions d’euros, a pour but de soutenir le développement de startups japonaises spécialisées dans la santé et les secteurs annexes; le fonds souhaite également investir de façon plus large dans la région notamment au Japon, dans le Sud-Est asiatique mais également en Inde ou en Israël. L’objectif pour l’entreprise est de soutenir la croissance de startups qui pourront puiser dans ses ressources et réseaux pour scaler et se développer.

«Nous comptons investir dans ce que nous appelons le secteur de la santé globale. Par exemple, la santé numérique, la medtech, la biotech, l’IA, les dispositifs médicaux IoT, les pharmacies sur le cloud, les diagnostics médicaux, le bien-être personnel et l’automédication, la pet-tech, la foodtech fonctionnelle et médicale. Il est vrai que la foodtech fonctionnelle ne relève pas exactement des soins médicaux mais il existe des facteurs communs en raison de la corrélation étroite entre la nutrition et la santé,» a commenté un associé senior d’Arkray.

Arkray est une entreprise qui produit des tests médicaux pour le diabète et qui a mis au point un glucomètre basique en 1970 et qui depuis développe et commercialise des appareils de mesure spécialisés. L’entreprise possède 46 bureaux dans 18 pays à travers le monde, fournissant ses produits dans 80 pays et régions.

Selon l’entreprise, l’innovation technologique s’accélère dans le secteur de la santé globale, avec l’arrivée de nouvelles méthodes de tests et une meilleur praticité quant à l’utilisation de l’IA et la digitalisation notamment. L’entreprise explique que de nombreuses startups cherchant à développer des technologies et services innovants sont obligées de restreindre leurs capacités d’investissement pour différentes raisons, d’où la nécessité d’augmenter leur capacité financière grâce à des fonds d’investissement corporate capables de comprendre les problématiques en jeu dans le domaine de la santé et du numérique de façon globale.

Les tickets du fonds nouvellement lancé n’auront pas de montant d’investissement minimum et auront un plafond de 2.3 millions d’euros. Le fonds devrait investir dans les startups sélectionnées après une due diligence pour certaines d’entre elles.

Source: e27.co

Commenter