Les cofondateurs de Facebook participent au tour de table de la fintech Volopay

La start up fintech basée à Singapour Volopay annonce avoir bouclé un tour de table de 26.3 millions d’euros (série A) auprès de Winklevoss Capital management, le fonds des frères Winklevoss (cofondateurs de Facebook), JAM Fund, Rapyd Ventures, Accial Capital, le vétéran de la fintech et BA Jeffrey Cruttenden, ainsi que des fonds Access Ventures, Antler Global, et VentureSouq.

Depuis sa série en seed, la start up a connu une croissance exponentielle avec la progression de sa base client composée principalement de grands comptes internationaux comme Funding Societies, Zipmex, Moneysmart, Smartkarma, ou Austrionova.

Fondée en 2019, Volopay se donne pour mission de bâtir un «centre de contrôle financier pour les entreprises modernes.» La start up combine pour cela toute une gamme de services financiers B2B tels que tenue de compte professionnel, carte de paiement d’entreprise, règlement de factures, remboursement de dépenses, cashback ou automatisation de comptabilité, sur une seule et même plateforme.

«Volopay est un projet ambitieux. Pour bâtir une alternative à Volopay, il vous faudrait lancer 5 start ups différentes. Nous bâtissons un centre de contrôle pour les entreprises d’aujourd’hui afin de répondre à leurs besoins en matière de gestion financière,», explique Rajith Shaji, le cofondateur et CEO de Volopay.

«Notre plateforme est aussi simple et intégrée à utiliser pour une entreprise de 5 personnes, comme pour une entreprise de 500 collaborateurs. Nous voulons apporter notre vision de plateforme unifiée de gestion des dépenses à toutes les entreprises à travers le monde après l’Asie du Sud-Est et le Moyen-Orient, nos premiers marchés.»

Pour mettre au point sa solution, la start up explique avoir voulu s’appuyer sur sa propre infrastructure et surtout obtenir ses propres agréments, une première dans la région. La start up dit avoir souhaité permettre à ses clients de ne plus avoir à passer par l’intégration de plateformes de fournisseurs de services financiers tiers, pour proposer au bout du compte une nouvelle expérience client à l’utilisateur final, à la fois plus simple et plus fluide.

Depuis son lancement à Singapour et en Australie, Volopay affiche une croissance rapide, croissance que la start up souhaite consolider en accélérant sur le reste des marchés de la région asiatique, en particulier en Inde, en Indonésie ou aux Philippines.

Ce tour de table devrait donc permettre à la start up de mieux aborder ses marchés actuels en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient, en développant des solutions adaptées aux problématiques des entreprises de ces régions, comme la pression des marchés de change par exemple. Volopay fournit en effet des services de portefeuille de monnaies à ses clients. Ces portefeuilles prennent en charge la plupart des devises et leur permet de diminuer de façon importante leurs frais de change sur les paiements internationaux en dédoublant les fonds déposés sur leurs comptes avec la monnaie de leur choix.

«L’Asie du Sud-Est et le Moyen-Orient ont fait irruption sur la scène mondiale avec l’arrivée de plusieurs de leurs licornes l’année dernière, l’accélération de la croissance de ces licornes nécessite de fait des outils de gestion de dépenses efficaces facilement scalable, ce que Volopay a toujours voulu apporter,», commente également Rajesh Raikwar, l’autre cofondateur et CTO de Volopay.

Les fonds serviront également à la start up à investir dans ses prochains lancements sur de nouveaux marchés, développer et bâtir de nouvelles technologies innovantes pour compléter son offre existante, et développer des intégrations avec des fournisseurs de logiciels, ainsi que des applications de gestion de projet.

La start up compte également agrandir son équipe de 150 salariés répartis dans toute l’Asie avec de nouveaux talents.

Michael Shum, Chief Investment Officer chez Accia Capital, a commenté le tour de table en ces termes: «Accia Capital voit la verticale de la gestion de dépense professionnelle en B2B comme une manière de soutenir les chefs d’entreprise et les TPE/PME en les aidant à gérer leurs liquidités et à avoir accès au crédit. Volopay a une équipe très ambitieuse focalisée sur la façon d’annoter les workflows financiers grâce à sa technologie solide. Nous sommes très fiers de collaborer avec un leader dans cet espace afin de les aider à scaler.»

Source : communiqué de presse

Crédit photo : DR

Commenter